Vous n'êtes pas identifié(e).

femmes jockey nouvelles mesures

coeurdelion45
28-02-2014
femmes jockey nouvelles mesures

les femmes-jockeys entre en vigueur le mois prochain.

À partir du 1er mars prochain, l’égalité hommes-femmes dans les courses de galop, c’est (presque) fini ! En effet, dans 90 % des épreuves*, les cavalières bénéficieront d’une décharge de deux kilos, qui pourrait atteindre jusqu’à quatre kilos et demi dans le cas d’une apprentie qui monterait pour son patron. La gent féminine représente plus de 30 % des effectifs salariés dans les écuries mais une quantité infime en compétition. La réunion d’aujourd’hui à Cagnes-sur-Mer en est le parfait exemple : sur cent quatre chevaux, seuls quatre seront montés par des demoiselles, dont deux par la même Pauline Prod’homme, soit moins de 4%.

« Cette mesure est de nature à encourager les propriétaires et les entraîneurs à faire aussi bien monter, en courses l’après-midi que le matin à l’entrainement, les nombreuses femmes qui travaillent dans les écuries de courses », déclare-t-on du côté de France Galop, la société organisatrice pour justifier cette décision, précisant que chez les moins de 20 ans, les femmes représentent plus de 50 % des effectifs.

En attendant sa mise en pratique, cette réforme divise déjà. Si Pauline Dominois l’accueille d’un bon oeil, ce n’est pas le cas de sa consoeur, Pauline Prod’homme : « Je trouve cela dévalorisant. Que l’on soit hommes ou femmes, nous faisons le même métier donc les règles doivent être identiques. Je crois que c’est surtout un problème de formation qui se dégrade. De plus, on nous enlève deux kilos, alors que la surcharge autorisée reste à un kilo et demi, ce qui n’est pas logique. »


« Les défaites de la vie conduisent aux grandes victoires. »


Max-Pol Fouchet

Pied de page des forums